News

Interview Uncover avec Anna Gräbner

Anna Gräbner, CEO du Genolier Innovation Hub et co-fondatrice d’Eyecap’, nous dévoile les moments clés qui ont façonné son chemin vers la direction d’une organisation innovante dans le domaine de la santé. Plongez dans ses réflexions sur les défis auxquels font face les jeunes femmes entrepreneures, ses efforts pour promouvoir la diversité au sein de ce Hub d’innovation ainsi que ses ambitions pour l’avenir.

1. Anna, tu es passée des bancs de la HEG, à la tête du Genolier Innovation Hub, en passant par le campus Pulse pour développer Eyecap’  avec tes associés Aziz Orfia et Luis Miranda. Quelles ont été les étapes clés de ton parcours qui t’ont le plus marquées et quelles leçons importantes as-tu tirées de ces expériences pour réussir dans tes projets actuels ?

A.G. : Tout commence par la passion. La passion pour la santé et le bien-être de l’être humain. C’est elle qui m’a poussée à démarrer par des études en médecine à Genève et des Sciences de la Vie à l’EPFL. Grâce à diverses expériences professionnelles dans le domaine médical, j’ai réalisé que je souhaitais avant tout trouver de meilleures solutions pour optimiser le système de santé. C’est ainsi que j’ai décidé de me réorienter vers l’École Hôtelière de Lausanne, avec l’objectif d’associer le monde clinique et celui de l’hospitalité. Par la suite, mon parcours académique à la Haute École de Gestion m’a permis d’acquérir des compétences essentielles en gestion et en leadership. Lors du développement de d’Eyecap’ avec Aziz Orfia et Luis Miranda, notre passage à Pulse Incubateur HES a été déterminant, grâce aux échanges enrichissants que nous y avons connus. Enfin, la création du Genolier Innovation Hub, un projet de 25’000 m2 dédié à l’innovation médicale et scientifique, a été l’aboutissement de mes expériences professionnelles et personnelles. Ce Hub est une plateforme où les acteurs de la santé collaborent pour accélérer le progrès et l’innovation dans les soins de santé, facilitant la transition de la recherche fondamentale à la pratique clinique, en promouvant la recherche translationnelle, le développement de nouvelles solutions et les opportunités éducatives, dans l’intérêt ultime des patients. Parmi les leçons les plus précieuses que j’ai retenues, je souligne la nécessité d’adaptabilité et de résilience face aux défis, ainsi que l’importance de maintenir une vision claire et de s’entourer de personnes qui partagent cette vision.

2.  Selon toi, quelles sont les principales barrières auxquelles les jeunes femmes font face lorsqu’elles se lancent dans l’entrepreneuriat, et quelles stratégies ou initiatives as-tu réussi à mettre en place pour percer dans ce domaine si rapidement ?

A.G. Toute jeune personne, quel que soit son genre, qui se lance dans l’entrepreneuriat peut parfois rencontrer des défis spécifiques. Cependant, il est crucial de se concentrer sur les opportunités et les stratégies pour les surmonter. Il est également important d’adopter une attitude proactive face aux défis, d’apprendre de chaque expérience et de rester flexible dans des situations imprévisibles. L’essentiel est de cultiver une passion profonde pour ce que l’on entreprend. Lorsque l’on est convaincu par son projet, il devient plus facile de convaincre les autres, quel que soit son genre ou son âge.

3. Tu es une grande défenseuse de l’égalité des chances et du mentorat pour les femmes. Quelles actions concrètes as-tu mises en place au Genolier Innovation Hub pour booster la diversité ?

A.G. Je vise avant tout à instaurer une culture d’excellence, d’innovation ouverte et de collaboration, en reconnaissant que les grandes réalisations découlent du travail d’équipe, du partage des connaissances et de la synergie interdisciplinaire. Il est donc crucial de créer un environnement favorisant l’égalité des chances et le mentorat pour les femmes dans tous les aspects du monde des affaires, en particulier dans les domaines STEM (Science, Technologie, Ingénierie et Mathématiques) et de la santé, où les femmes sont souvent sous-représentées. Il est essentiel de construire des espaces qui encouragent la diversité, l’inclusion et qui sont principalement basés sur les compétences.

4. Quels sont tes prochains objectifs ou rêves pour le futur ? Et aurais-tu un conseil a partager avec les jeunes femmes qui te lisent ? 

A.G. Mes objectifs pour l’avenir incluent la concrétisation d’Eyecap’ en cours de prototypage et l’expansion du Genolier Innovation Hub en renforçant sa position internationale et son rôle dans le domaine de l’innovation médicale. Dès l’ouverture du Hub fin septembre 2024, il est crucial d’amplifier les projets visant à promouvoir davantage la recherche translationnelle et à faciliter la transition des découvertes scientifiques vers des applications cliniques concrètes. La mission du Hub est d’accélérer l’innovation médicale en brisant les silos du système de santé actuel et en encourageant des partenariats internationaux et des collaborations interdisciplinaires et multiculturelles.
Si je peux modestement me prononcer en tant que jeune femme, à d’autres femmes, je leur dirais : n’ayez pas peur de viser haut et de poursuivre vos passions avec détermination. Soyez prêtes à prendre des risques calculés et à apprendre de chaque expérience, qu’elle soit une réussite ou un échec. Ne percevez pas les situations imprévues comme des obstacles, mais comme des opportunités d’apprendre et de grandir. Entourez-vous de personnes qui partagent vos valeurs et votre vision, et n’oubliez jamais que votre parcours est unique. Avec persévérance et résilience, il est possible d’atteindre des sommets impressionnants et, même si elle est petite, de laisser une empreinte durable, quel que soit votre âge ou votre genre.