Sélectionner une page

News

L’EDITO avec Javier Fernandez Contreras, de la HEAD – Genève

Fernandez Conteras Javier

Notre travail se focalise sur le repositionnement du rôle de l’architecture d’intérieur dans la construction de la contemporanéité. En ce sens, nous avons des mantras que nous répétons régulièrement à nos étudiants à la HEAD – Genève. Nous vivons une époque critique pour notre profession, pour son épistémologie et sa fonction. De nos jours, les espaces intérieurs sont des laboratoires de la modernité tardive ou liquide : que ce soit à travers les projets de rénovation, les scénographies éphémères ou les installations artistiques, les intérieurs sont devenus un champ sans limites pour l’exploration de programmes culturels, environnementaux et politiques qui transforment de l’intérieur la condition contemporaine. Au début du 20e siècle, une part substantielle du discours architectural était liée à l’urbanisme et à l’expansion des villes – un processus qui a laissé sa marque sur les sociétés contemporaines. Aujourd’hui, surtout en Occident, la plupart des bâtiments et des environnements urbains ont déjà été développés, et sont souvent inscrits au patrimoine. C’est pourquoi le laboratoire de l’expérimentation architecturale s’est déplacé vers la transformation des espaces intérieurs, aussi bien permanents que temporaires. Que ce soit dans les espaces domestiques, les commerces, les musées ou les aéroports, toutes les évolutions des sociétés contemporaines sont liées aux espaces intérieurs, qui changent constamment, tandis que les façades des bâtiments restent les mêmes.

Notre département s’engage régulièrement dans des projets grandeur nature qui permettent à nos étudiants de transférer leurs idées de la spéculation à la réalité. C’est une pédagogie de l’action. Avec les étudiants des cursus de BA et de MA, nous avons développé de nouveaux concepts à travers des projets véritables, en cherchant toujours à aborder, explorer et diffuser les idées qui articulent les intérieurs physiques et médiatisés. 

Les projets récemment développés par le département d’architecture d’intérieur, en équipes composées d’étudiant.e.x.s, enseignant.e.x.s et assistant.e.x.s, comprennent des propositions présentées lors la Design Parade de Toulon et le Salone del Mobile de Milan, ainsi que des collaborations avec des marques comme Aesop, Bucherer et USM, et des ONG comme Caritas Genève. Cette constante interaction avec la réalité ne diminue en rien sa nature spéculative mais offre plutôt un ensemble de possibilités aux enseignant.e.x.s et étudiant.e.x.s. Nous sommes une petite équipe d’une centaine d’étudiant.e.x.s dans les programmes de BA et MA, plus trente enseignant.e.x.s et assistant.e.x.s, tous praticien.en.x.s dans divers domaines : architecture, design d’intérieur, design de produits, cinéma, médias numériques, théorie, journalisme, photographie ou écologie, pour n’en citer que quelques-uns. Notre organisation est une expression institutionnelle de la tension entre l’école et la profession, entre le discours et l’action.

JAVIER F. CONTRERAS, PhD
HEAD – Genève

Professeur Associé HES

Responsable du Département Architecture d’intérieur, Design d’espace

Instagram: @head.archi / @head_maia